Identifiez-vous ou inscrivez-vous au site
« Direct EULAR 2016 »
Pour consulter le contenu de ce site, vous devez vous identifier ou vous inscrire Pas encore inscrit ?
L'inscription et l'utilisation de MediPass sont des services gratuits
connexion
 

Envoi du mail en cours
 
Cette opération bénéficie du soutien institutionnel des laboratoires

Cette opération bénéficie du soutien institutionnel des laboratoires

Il y a actuellement : 155 articles, 15 vidéos en ligne, 11 synthèses en ligne, 5 focus en ligne
Edito
Le BREXIT ? Non, l’EULARXIT !!!!!!
Par le Pr Richard Trèves (Limoges), le 10-06-2016
Il est temps de se décider, OUI ou NON les rhumatologues veulent-ils quitter l’Europe du squelette des parties molles adjacentes de la rhumatologie « saxonnisée » ou hollandisée (!) ou polonisée (pas colonisée), ibérisée (pas uberisée) pour revenir à notre vieille et bonne... Lire la suite
Accéder à tous les éditoriaux
Zoom
Une étude sur la marche nordique dans la coxarthrose ! Rapporté par le Pr Jérémie Sellam (Paris)
Cette étude randomisée a comparé l’effet à 4 mois sur les performances fonctionnelles de la Marche Nordique supervisée, d’exercices de renforcements musculaires supervisés dans un centre sportif, et comme contrôle des exercices physiques (...) Lire ce zoom
Les anti-TNF ont-ils encore un espoir dans l’arthrose digitale érosive ? Rapporté par le Pr Jérémie Sellam (Paris)
Deux essais cliniques dans l’arthrose des mains ont déjà été publiés avec l’adalimumab : l’un sans effet symptomatique (Chevalier et coll Ann Rheum Dis 2015 Sep;74(9):1697-705), l’autre sans effet structural dans l’arthrose érosive (Verbruggen et coll Ann Rheum Dis 2012 Jun;71(6):891-8). (...) Lire ce zoom
Le tofacitinib dans la spondylarthrite ankylosante : résultats d’un essai randomisé de dose, de phase 2, d’une durée de 16 semaines Rapporté par le Dr Edouard Pertuiset (Pontoise)
Le tofacitinib (TOFA) est une petite molécule (utilisé per os en deux prises quotidiennes) qui inhibe les Janus kinases (JAK), préférentiellement JAK1 et JAK3 et a donc un effet inhibiteur de la transcription des gènes de nombreuses cytokines par les cellules de l’inflammation et du système immunitaire... (...) Lire ce zoom
Le choix de la redaction

Votez pour le choix des lecteurs

Il n'y a aucun sondage pour le moment.

Comité de rédaction

Directeur de la publication: Thierry Klein

Directeur des rédactions: Dr Caroline Reitz

Rédacteur en chef: Pr René-Marc Flipo (Lille)

Coordinatrice: Dr Véra Lemaire (Paris)

Médecins rédacteurs:

Pr Hang Korng Ea (Paris)
Dr Aline Frazier-Mironer (Paris)
Pr Eric Hachulla (Lille)
Pr Françoise Laroche (Paris)
Dr Edouard Pertuiset (Pontoise)
Pr Thao Pham (Marseille)
Pr Jérémie Sellam (Paris)
Pr Elisabeth Solau-Gervais (Poitiers)
Pr Richard Trèves (Limoges)
Les dernières synthèses
Interviews
Les derniers articles scientifiques
Retrouvez ci-dessous les derniers articles publiés (pour l'intégralité des articles, utilisez les menus).
Traitement de la polyarthrite récente par tocilizumab : des résultats rassurants en cas de chirurgie – Résultats du registre REGATE
Pr René-Marc Flipo, CHRU - Lille le 11-06-2016
Il existe au cours de la PR une augmentation globale des risques infectieux ; risque majoré potentiellement par certaines thérapeutiques et notamment la corticothérapie.
Nous n’avons que très peu de données concernant les malades traités par tocilizumab (TCZ). Ce travail repose ainsi sur l’analyse du registre français
Traitement de la polyarthrite récente par abatacept : résultats de la 3ème phase de l’étude AVERT
Pr René-Marc Flipo, CHRU - Lille le 11-06-2016
L’étude AVERT est une étude de phase IIIb : essai contrôlé, randomisé qui a évalué dans le cadre de la polyarthrite toute débutante l’efficacité comparative de l’association MTX et abatacept (ABA) versus MTX monothérapie et ABA monothérapie. L’ABA a été utilisé par voie sous-cutanée à la dose de 125 mg/s.
Polyarthrite rhumatoïde : Traitement
Traitement de la PR : mavrilimumab versus golimumab : premiers résultats de l’étude EARTH EXPLORER 2
Pr René-Marc Flipo, CHRU - Lille le 11-06-2016
Le mavrilimumab est un anticorps dirigé contre le récepteur a du GM CSF. Les résultats de l’étude EARTH EXPLORER 1 ont été présentés dès 2014 avec recours aux posologies de 100 ou 150mg.
L’étude EARTH EXPLORER 2 est une étude exploratoire de phase IIb et d’une durée de 24 semaines.
Polyarthrite rhumatoïde : Traitement
Traitement la PR par sirukumab : résultats d’une importante étude de phase III.
Pr René-Marc Flipo, CHRU - Lille le 11-06-2016
Le sirukumab est un anticorps monoclonal qui inhibe spécifiquement et directement l’interleukine 6. Cet essai contrôlé, randomisé concerne le développement du produit au Japon : 1 670 patients en échec aux traitements de fond synthétiques et randomisés dans 3 bras : sirukumab sous-cutané à la dose de 50 mg
Polyarthrite rhumatoïde : Traitement
Traitement « ciblé » de la PR : le recours aux nanoparticules avec stratégie ciblée par le MTX
Pr René-Marc Flipo, CHRU - Lille le 11-06-2016
Les nanoparticules constituent une opportunité thérapeutique particulièrement innovante et conduisant à de véritables stratégies ciblées, en particulier dans les pathologies néoplasiques. On peut imaginer l’intérêt potentiel
Polyarthrite rhumatoïde : Traitement
Surpoids et tabac : une cause potentielle de moins bonne réponse au traitement dans la PR débutante – Résultats de la cohorte canadienne CATCH
Pr René-Marc Flipo, CHRU - Lille le 11-06-2016
L’objectif thérapeutique dans la PR débutante est l’obtention en 3 à 6 mois d’une rémission clinico-biologique. Un certain nombre de facteurs extérieurs peuvent toutefois compromettre l’efficacité du traitement, et notamment le surpoids, l’obésité et
Polyarthrite rhumatoïde : Traitement
PR et MTX : comment prédire l’échec potentiel du traitement ? Résultats de l’étude RAMS
Pr René-Marc Flipo, CHRU - Lille le 11-06-2016
Si le MTX constitue, le plus souvent en monothérapie, le traitement de fond de 1ère intention dans la PR, près de deux patients sur trois n’obtiennent pas toutefois la rémission à 6 mois.  est important d’évaluer l’échec potentiel du traitement. C’est ce qui a été analysé
Polyarthrite rhumatoïde : Traitement
Traitement des rhumatismes inflammatoires chroniques par infliximab biosimilaire : résultats du registre DANBIO
Pr René-Marc Flipo, CHRU - Lille le 11-06-2016
Les médicaments biologiques biosimilaires constituent aujourd’hui une nouvelle opportunité thérapeutique dans le traitement de la PR ; l’infliximab (IFX) biosimilaire étant disponible en France depuis maintenant près de 1 an. Ce travail repose sur le registre national DANBIO
Polyarthrite rhumatoïde : Diagnostic (épidémiologie, clinique, imagerie)
Le grade de synovite Doppler + prédit la progression radiographique dans une cohorte de PR en rémission sous anti-TNF
Pr Elisabeth Solau-Gervais, CHU La Miletrie - Poitiers le 11-06-2016
L’objectif de l’étude était de déterminer l’intérêt du Doppler puissance pour prédire les érosions chez des patients considérés comme en rémission sous anti-TNF. Méthode : Il s’agit d’une étude observationnelle sur 121 PR traitées par anti-TNF et en rémission depuis 6 mois. Initialement, une échographie a été réalisée chez tous les
L’IMC et le nombre d’articulations douloureuses sont les facteurs prédicatifs d’absence de rémission dans une étudeT2T
Pr Elisabeth Solau-Gervais, CHU La Miletrie - Poitiers le 11-06-2016
Il s’agit d’une analyse à partir de l’étude ARCTIC qui est une étude de stratégie avec comme objectif la rémission (DAS < 1,6 et pas de synovite). Dans les caractéristiques des patients, il y a seulement 63 % de femmes, 82 % d’ACPA positif, 66 % de fumeurs. L’IMC est à 25,2 en moyenne
Polyarthrite rhumatoïde : Diagnostic (épidémiologie, clinique, imagerie)
Complications post-opératoires chez les patients ayant une PR et sous biomédicaments : une méta-analyse
Pr Elisabeth Solau-Gervais, CHU La Miletrie - Poitiers le 11-06-2016
Etaient inclues dans la méta-analyse 10 études pour les infections post-opératoires et 5 études pour des défauts de cicatrisation. Le risque d’infections post-opératoires selon cette méta-analyse est augmentée mais de façon marginale chez les patients utilisant des biologiques par rapport
Polyarthrite rhumatoïde : Traitement
Relation entre le traitement biologique et les complications après chirurgie
Pr Elisabeth Solau-Gervais, CHU La Miletrie - Poitiers le 11-06-2016
Les auteurs japonais rapportent une étude sur 122 interventions chirurgicales chez des patients opérés. Le nombre d’infections est de 0,8% avec 0 chez les patients sous biomédicaments et 1,3 pour les patients qui n’ont pas de biomédicament.
Maintien de l’efficacité et tolérance comparable après la transition vers un biosimilaire de l’adalimumab, le SB5, versus continuation de l’adalimumab
Pr Elisabeth Solau-Gervais, CHU La Miletrie - Poitiers le 11-06-2016
Il s’agit d’une étude s’intéressant au passage du biosimilaire SB5 chez les patients traités par adalimumab (ADA). Initialement, les patients faisaient partie de l’étude de non infériorité et étaient répartis en deux groupes 
Absence de prédiction de l’ADA sérique de l’ETA pour absence de la rémission dans l’étude STRASS
Pr Elisabeth Solau-Gervais, CHU La Miletrie - Poitiers le 11-06-2016
Il s’agit d’une étude ancillaire à l’étude STRASS. Dans cette étude, sur 60 patients ayant reçu de l’ADA et 71 patients ayant reçu de l’ETA, le taux d’ADA a été évalué et il a été regardé s’il y avait
Polyarthrite rhumatoïde : Traitement
Impact de la rémission sur le risque d’infections chez les patients avec une PR
Pr Elisabeth Solau-Gervais, CHU La Miletrie - Poitiers le 11-06-2016
Il a été démontré qu’une activité élevée augmentait le risque d’infections chez les patients atteints de PR. Le bénéfice potentiel d’une faible activité sur le risque d’infections sévères n’a pas été étudié.
Polyarthrite rhumatoïde : Traitement
Prédiction de la rechute après diminution voire arrêt des traitements de fond conventionnels par l’échographie dans la PR
Pr Elisabeth Solau-Gervais, CHU La Miletrie - Poitiers le 11-06-2016
De nombreux travaux s’intéressent à l’échographie dans la prédiction des rechutes. Cette étude cherche à savoir si l’échographie peut prédire les poussées ou les rechutes chez les patients atteints d’une PR en rémission prolongée.
Polyarthrite rhumatoïde : Traitement
Etude randomisée évaluant la diminution de la réduction de dose de certolizumab
Pr Elisabeth Solau-Gervais, CHU La Miletrie - Poitiers le 11-06-2016
Le MTX associé aux anti-TNF est efficace dans la PR et de plus en plus de traitements sont diminués. Il s’agit d’une étude ayant pour objectif de démontrer la possibilité de diminuer ou d’arrêter le certolizumab pegol (CZP) chez les patients en faible activité.
Fibromyalgie : Diagnostic (épidémiologie, clinique, imagerie)
Statut vitaminique D et patients de rhumatologie
Pr Françoise Laroche, CETD, Hôpital Saint-Antoine - Paris le 11-06-2016
Un chiffre : Dans une population de 370 sujets (87.3% femmes), d’âge moyen 64.9 ans±13.9 dont 151 patients  de moins de 65 ans, 2|3 étaient carencés en vitamine D (vitamine D<30μg/L). Ils souffraient  notamment d’arthrose (47.8%), d’ostéoporose (43.5%), de FM (14.6%) ou avaient  une PR (13.2%).
Ce compte-rendu a été réalisé en toute indépendance et sous la seule responsabilité des auteurs, du coordonnateur et du directeur de la publication, qui sont garants de l’objectivité de l’information délivrée. Attention : l'objectif de ce compte-rendu est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche. Les données présentées sont susceptibles de ne pas être validées par la commission d'Autorisation de Mise sur le Marché, et ne doivent donc pas être mises en pratique. Certaines données publiées dans ce compte-rendu peuvent ne pas avoir été validées par les Autorités Françaises.